Netakimab, un nouvel anti-IL17 dans le traitement des spondylarthrites ankylosantes.Par le Pr Thao Pham (CHU Sainte Marguerite – Marseille)

Primary efficacy of netakimab, a novel interleukin-17 inhibitor, in the treatment of active ankylosing spondylitis in adults ;Erdes S. et al.Clin Exp Rheumatol. 2020 ; 38(1):27-34.

Le netakimab (NTK) est un anticorps monoclonal humanisé igG1 ciblant l’interleukine-17A. Cette étude de phase 2 a comparé 3 posologies différentes de NKT au placebo, afin d’établir une dose thérapeutique dans une population de patients atteints de spondylarthrite ankylosante active.
Les critères d’inclusion étaient les suivants : spondylarthrite ankylosante répondant aux critères de NY modifiés, maladie active avec une EVA douleur rachidienne ≥4/10 et BASDAI ≥4/10, en réponse insuffisante aux AINS.

Les patients pouvaient déjà avoir été exposés à un ou deux anti-TNF, avec une période de washout d’au moins 12 semaines avant le début de l’étude. Les patients pouvaient continuer leur traitement par corticoïdes si <10 mg/j et/ou par csDMARD, si le traitement était stable depuis au moins 3 mois.
 
Ainsi 89 patients ont été inclus et randomisés pour recevoir 40, 80 ou 120 mg de NTK sous-cutané ou un placebo aux semaines 0, 1, 2 et toutes les 2 semaines jusqu’à la semaine 12.
Le principal critère d’évaluation était la proportion de répondeurs ASAS20 à S16, soit 4 semaines après la dernière injection. Les principales caractéristiques des patients à l’inclusion étaient les suivantes : hommes 82%, âge moyen 38 ans, durée de la maladie 34 mois, EVA douleur 7,0, BASDAI 6,4.
Les taux de réponse ASAS20 étaient de 72,7% [IC95 : 1,7- 58,0], 81,82% [12,3 -65,6], 90,91% [23,7-72,4] et 42,8%, dans les groupes NTK 40, 80, 120 mg et placebo, respectivement (p<0,05) pour toutes les posologies de NTK par rapport au placebo

Le taux d’événements indésirables était similaire dans les groupes NTK et placebo. Aucune toxicité dose-dépendante ou événement indésirable grave (EIG) n’a été observée. La dose avec la réponse la plus rapide était de 120 mg. Un essai de phase 3 évaluant l’efficacité de cette posologie, est prévu.

Fermer le menu